Dune Marseille : « L’idée est d'être un centre modèle sur la féminisation »

  • Suivez-nous !

02/09/2020

Le 18 août dernier, Dune organisait son Women’s Dive Day. Lancé par PADI, cet événement festif tend à encourager plus de femmes à faire de la plongée.

Chez Dune Marseille, sous l’impulsion de la monitrice Malaïka Rousier, et d’une équipe fortement mobilisée, l’ambition va bien au-delà d’une seule journée de fête ! Récit d’un succès, et d’une volonté d’exemplarité.

Plongeuses Womens Dive Day 2020 Dune Marseille

>> Qu'est-ce que le Women's Diving Day ? 

Le Women Dive Day est un évènement créé par PADI il y a six ans, avec l’idée d’encourager plus de femmes à faire de la plongée sous-marine. PADI indique que depuis, des plongeuses passionnées ont pris la relève et ont planifié des milliers d’événements divertissants et inspirants  dans le monde entier. En cinq ans, près de 4 000 événements ont eu lieu dans 183 pays, au cours desquels des femmes se sont réunies pour implanter de nouvelles nurseries de corail, effectuer des nettoyages de plage et sous-marins, établir un record mondial de la plus longue chaîne humaine féminine sous-marine, collecter des fonds pour la recherche sur le cancer du sein et des refuges locaux pour femmes et, bien sûr, prendre leur première respiration sous l’eau.
Chez Dune Marseille c'est moi- même, Malaïka Rousier monitrice, qui ai décidé d'organiser l'évènement. Déjà engagée sur le terrain de la féminisation, je trouvais l'opportunité de marquer la transition vers un centre résolument inclusif, très attrayante.
C'est donc la deuxième édition pour Dune Marseille. Pour nous c'est une journée pour témoigner d'une manière forte et festive de nos engagements pour rendre la plongée autant accessible aux femmes qu'aux hommes.


>> "Féminiser" la plongée est-il un engagement fort chez Dune ?

Le Women's Dive Day n'est que la partie festive de l'iceberg. A Marseille l'idée est d'être un centre modèle sur la féminisation. Mon expérience de coordinatrice dans le secteur humanitaire et mes connaissances sur les discriminations liées au genre m'ont permis d'apporter un regard constructif et quelques améliorations.
C'est aussi les retours faits par quelques 775 femmes lors de l'enquête que j'ai menée en 2019 sur les femmes et la plongée qui m'ont permis d'affiner nos axes d'amélioration.
C'est un engagement qui va complètement dans la direction voulue par Dune "Ocean for all, All for Ocean" !
Il y a trois monitrices dans l'équipe, ce qui est plutôt rare dans un seul centre : les femmes ne représentent que 10 à 20% des professionnels de la plongée en France. Nous disposons d'un stock de matériel femme équivalent à celui pour les hommes. Ce qui est fondamental pour un apprentissage et des explorations dans de bonnes conditions. Le centre est équipé de toilettes, de douches, et de vestiaires séparés. De nombreuses plongeuses ayant participé à mon étude se sont plaintes de l'humour et des remarques douteuses des encadrants dans le secteur de la plongée. Notre équipe est recrutée et formée pour que cela ne se produise pas.
Le petit plus 2020 : nous avons mis à disposition des plongeuses des protections menstruelles au cas où leurs règles s'inviteraient par surprise durant leur séjour plongée (oui, parce que trouver un tampon un 14 juillet à 8h du matin, ça n’est quand même vraiment pas commode ! ).


>> Quelle place occupent les femmes dans la plongée sous-marine en 2020 ? Il y a quelques années, elles se concentraient sur les « petits niveaux ». Est-ce toujours le cas ?

C'est toujours le cas en France malheureusement... c'était le but de mon étude, comprendre pourquoi les femmes commençaient autant que les hommes mais quittaient le navire en cours de route. Mais les efforts paient, l'année dernière au sein de nos formations à Marseille nous sommes passés de 30% à 40% de femmes. Nos bateaux sont toujours mixtes, voire même certains jours il y a plus de femmes à bord. Et on ne manque pas de nous le faire remarquer ! Un jour où il n'y avait que les monitrices au centre, les autres moniteurs étaient en repos, un de nos plongeurs nous a demandé un peu surpris, si le club était tenu uniquement par des femmes !????
Les ratios sont un peu meilleurs à l'international, charge à nous de nous montrer plus accueillants !


>> Le public féminin fait-il face à des enjeux particuliers dans sa pratique des sports subaquatiques?

Dans le secteur les freins sont nombreux : attitude potache, équipement inadapté... Le budget en est un autre bien spécifique. Non seulement les femmes réalisent la majeure partie du travail domestique... mais en plus leur travail salarié est moins rémunéré ; 18% de moins que les hommes pour le même poste*. Dur de trouver le temps et le budget pour plonger dans ces conditions ! (*source INSEE et Observatoire des Inégalités)
C'est pour ça que nous avons choisi la date du 18 août, et cette année encore, nous avons proposé une réduction de 18 % sur les plongées. Symboliquement nous annexons le prix des plongées au niveau de vie des femmes !


>> En quoi a consisté le WDD de Dune Marseille ? Combien de personnes a-t-il mobilisé ? Au regard de la situation sanitaire, est-ce un succès ? 

En plus de notre promo phare, la journée a été rythmée par plein de surprises. 20 femmes nous ont rejoints sur la journée ; du baptême au niveau 4. Cette année nous sommes associés à Ilin, une boutique de produits cosmétiques éco-responsables et zéro déchets. Loin de vouloir être réducteur en associant féminité et cosmétique, nous avons pu présenter à nos plongeuses et nos plongeurs des alternatives à leurs produits du quotidien ayant moins d'impact sur les océans. Notre monitrice et photographe Anaïs a assuré le shooting sous-marin pour toutes nos participantes. Les temps de briefing ont pris une teinte spéciale ce jour-là : l'histoire de la place des femmes en mer, de l'époque où elles n'avaient pas le droit de mettre les pieds sur un bateau à aujourd'hui…
Le soir, un pot a été organisé pour permettre à nos client.e.s de rencontrer les femmes qui font bouger la mer :
Noémie, entrepreneuse marseillaise et fondatrice d'Ilin qui est une de nos plongeuses habituées.
Vanessa, notre monitrice et biologiste. Anaïs, notre monitrice et photographe subaquatique. Hélène de Different Dive, blogueuse plongée. Et moi même coordinatrice de l'évènement.
Une trentaine de personnes nous ont rejoints pour ce moment de rencontres et de fête : un franc succès et de super moments d'échanges qui ont semble-t-il donné à nos plongeuses envie de venir, de revenir, et d'aller plus loin dans leur pratique.


Nous avons eu plus de demandes que de places ... on pense déjà à l'année prochaine, peut-être avec un évènement par mois... ou une semaine entière !????

Encore plus de photos de l'événement

Nos voyages plongée
à Marseille

Cet article du carnet de voyage Dune vous a plu et vous n'avez plus qu'une hâte, c'est d'en savoir plus ? Alors voici une suggestion de nos voyages plongée. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez la moindre question ou à demander un devis à nos conseillers voyage.