Non classé

Dune Égypte : notre top 6 des sites de plongée à découvrir sans tarder

La mer Rouge regorge de récifs coralliens magnifiques. Le long des côtes égyptiennes, les spots d’exception n’en finissent plus de s’étirer, et de graver dans l’esprit des plongeurs une foule de souvenirs indélébiles. S’il est, évidemment, impossible de tous les référencer en quelques lignes, certains d’entre eux font tout de même consensus et méritent de s’y précipiter : sublimes et poissonneux quelle que soit la saison, ils révèlent aux explorateurs sous-marins des reliefs uniques, fréquentés par une faune abondante. Voici notre top six.

#1 Ras Mohammed

Au nord du pays, à proximité de la péninsule du Sinaï, la réserve naturelle de Ras Mohammed protège un territoire, terrestre et immergé, de 480km². Une dimension certes modeste, mais qui concentre les merveilles : 1000 espèces de poissons y ont été référencées. Épicentres de cette biodiversité, les spots de Shark Reef et Yolanda Reef, qui plongent à la verticale vers les abysses. Accueillant les pélagiques par centaines mais aussi une petite épave, ces tombants sont des incontournables de l’itinéraire Nord.

#2 Elphinstone

S’il devait ne rester qu’un tombant en Égypte, ce serait probablement celui-là. Situé au sud du pays, en face des côtes de Marsa Alam et Galep, Elphinstone est un lieu mythique, que tous les plongeurs expérimentés veulent avoir arpenté au moins une fois… quoique la dimension de cette monumentale barre corallienne – chacune de ses deux faces fait 400 mètres de long – permet de s’y immerger des dizaines de fois sans une once de lassitude. Dans le courant frappant ses extrémités, on scrutera le bleu en quête de gros, et en particulier de longimanus, même si en ces lieux, absolument toutes les rencontres sont possibles. Les amateurs de profondeurs, dûment équipés, s’aventureront quant à eux vers la fameuse Arche, à -55m, mais n’espéreront pas toucher le fond : Elphinstone s’enfonce à près de 400m sous la mer. Le spot, qui affleure la surface, est réservé aux N2 et Advanced ayant réalisé plus de 50 plongées en milieu naturel. Il est accessible au cours des itinéraires Saint John’s et Triangle d’Or, notamment.

#3 Daedalus

Surplombé par son phare emblématique, le récif de Daedalus est un vaste cylindre récifal entouré d’une étendue bleutée. Seule terre émergée à des dizaines de kilomètres à la ronde, il est le terrain de jeu et de chasse de plusieurs espèces de requins, à l’instar du marteau et de l’élégant renard. Accessible aux seuls croisiéristes, il fait partie du circuit Triangle d’Or.

#4 Thistlegorm

Certes, en Égypte, les épaves sont nombreuses, en particulier dans le Détroit de Gubal où les navires émergent après avoir franchi le Canal de Suez, avec plus ou moins de succès. Mais les plongeurs du monde entier s’accordent sur un point : l’épave la plus belle du pays, si passionnante qu’elle compte parmi les plus extraordinaires de la planète, est le Thistlegorm. Coulé en 1941 par un raid aérien allemand, ce cargo britannique comptait dans ses cales des tonnes d’équipement militaire. Motos, locomotives, jeeps, camions, chars, bottes pour les troupes… plongé dans ces coursives à seulement une trentaine de mètres de profondeur, le visiteur peut admirer ces vestiges jusqu’à plus soif, parmi des centaines de poissons. Même les moniteurs, qui le parcourent deux à quatre fois par semaine, n’en finissent pas de s’extasier. Littéralement extraordinaire.

#5 Abu Kefan

Un très beau site de plongée, un mur de 600m de long constitué de trois plateaux et hérissé de plusieurs secs, prenant racine à plus de 120m de profondeur. C’est ce que propose de savourer, au départ de Safaga, le récif d’Abu Kefan. L’on y rencontre une très belle population de pélagique, notamment thons, barracudas et carangues et un corail de toute splendeur boosté par le courant. Ouvrez grand les yeux, des dauphins pourraient virevolter dans le bleu…

#6 Shaab Claudio

Les célèbres récifs de Fury Shoals, dans le grand sud égyptien, recèlent l’un des sites les plus atypiques du pays : Shaab Claudio n’est pas une grotte, mais plutôt un immense méandre de grottes, dans lequel le plongeur peut s’aventurer. Situé à moins de 10m de profondeur, ce système de cavités n’est pas tant fascinant pour la faune qu’il abrite (quoique?) mais pour ses reliefs uniques et les magnifiques puits de lumière qui percent la dentelle de roche depuis la surface, donnant aux tunnels de faux airs de cathédrale. Tous les itinéraires Sud (Saint John’s et Fury Shoals notamment) tachent d’y faire escale. Ne manquez pas le coche !