Non classé

Dune Maldives : cet hiver, réalisez vos rêves d’enfant

Les mois d’octobre à avril sont idoines pour (re)découvrir les Maldives en croisière. Et pour s’assurer d’une place dans ce petit paradis, c’est maintenant qu’il faut réserver !

Vous n’êtes pas certain de vouloir opter pour cette destination ? Nous vous expliquons pourquoi, en choisissant les Maldives, il est impossible de se tromper.

 

Lorsqu’en France, le froid s’installe, la saison de plongée bat son plein aux Maldives. Idyllique pour le vacancier désireux d’échapper aux rigueurs de l’hiver, cet archipel de l’océan Indien est une destination incontournable pour les plongeurs du monde entier, en raison de ses conditions d’immersion idéales, de sa faune abondante, de son gros, de ses panoramas fabuleux. Rejoindre une croisière de Dune Maldives, c’est s’assurer d’un émerveillement quotidien. De retrouver son âme d’enfant le temps de son séjour, en somme !

 

 

Des paysages d’une beauté unique

Vue aérienne atoll MaldivesToutes les arrivées aux Maldives sont aussi belles. Après avoir survolé une vaste étendue d’un bleu profond, un chapelet d’îlots d’albâtre ourlés d’eau turquoise apparaît dans le hublot de l’appareil. L’avion achève sa descente, se pose imperceptiblement sur un confetti bitumé affleurant les flots, avant d’ouvrir ses portes. Pénètre alors dans son habitacle une chaleur moite incitant immédiatement à la baignade. Tout autour du visiteur quittant son gros porteur, ébloui par la luminosité, une armada de petits navires, les dhonis, attendent leurs passagers. Immédiatement, l’envie de photographier ces paysages de carte postale saisit même le voyageur le plus blasé. A quelques milliers de kilomètres, le froid, la pluie, rudoient l’Hexagone. Mais à Male, cerné par le climat tropical de l’océan Indien, l’hiver est une fable à laquelle on croit à peine. Ici, l’été règne toute l’année. Ce climat, cette eau tiède d’une couleur unique, ce sable ivoire si fin, cette végétation luxuriante, composent une palette que tout enfant rêve de découvrir. Un rêve que chaque plongeur optant pour les Maldives en hiver est à même de réaliser.

 

Des plongées exceptionnellesRaies Manta aux Maldives avec Dune

À cette vision si douce, s’ajoute celle des plongées quotidiennes. Quittant leur bateau hôtel, les passagers embarquent sur leur dhoni pour atteindre les sites sur lesquels ils s’immergent sans jamais craindre la morsure du froid. Sur des récifs (les thilas) ou bien dans le courant des passes, ils se mêlent ébahis à une faune abondante. Nuages de lutjans et de petits balistes, groupes compacts de gatherins rayés font partie du paysage. Ils sont si nombreux qu’ils occultent l’horizon. Ça et là, une tortue grignote le corail, une escadrille de carangues bleues virevolte en quête d’un dîner sous l’oeil méfiant d’un requin. Ses congénères s’économisent dans le bleu, face au courant, en attendant la curée nocturne. La farandole de bulles s’accélère lorsqu’un vol de raies aigle se joint aux squales, ou lorsque l’envergure des mantas vient ombrager les plongeurs médusés.

 

Theia, bateau de croisière plongée Dune MaldivesUn confort digne d’un hôtel étoilé

De retour à bord, l’expérience s’étire paisiblement dans la fraîcheur d’une cabine tout confort, ou sur le pont où sont servis d’agréables collations de jus et de fruits. Un régime de bananes est à disposition de petites faims, tandis que les gros appétits se régalent de mets savoureusement parfumés. À l’horizon, le calme de la mer est parfois troublé par la danse frénétique des dauphins sténo, ou l’aileron d’un requin baleine que les snorkelers se pressent de rejoindre avant qu’il ne s’enfonce dans les abysses.
Les jours s’écoulent comme des heures, chaque instant est un appel à la contemplation. La peau brunie par le soleil, les yeux comblés de belles rencontres et l’esprit apaisé, on abandonne cette parenthèse enchantée avec le sentiment d’avoir touché du doigt le paradis.

 

Crédit photo : P. Simha

Croisière aux Maldives avec Dune à la rencontre des raies manta