Non classé

Dune Mexique : du nouveau dans les équipes !

Diego, Dune MexiqueFaites la connaissance de Diego qui reprend la gestion de Dune Mexique au côté de Elena, avant de venir succomber à son humour dévastateur et aux plongées exceptionnelles de la destination qu’ils ont en charge de développer.

 

Il est Mexicain, et après dix ans autour du globe, il revient dans son pays natal avec pour projet d’accompagner Elena dans le développement de Dune Mexique. Diego Ballesteros ne parle pas (encore) parfaitement français. Mais son professionnalisme, sa passion pour la plongée et son humour ont un charme universel !

 

Quelles sont tes qualifications et combien de plongées as-tu loggé ?

Je suis PADI OWSI, SSI DIvecon Instructor, Gas blender Nitrox, Freediver niveau 1. J’ai loggé environ 4000 plongées.

D’où es-tu originaire ?

D’une toute petite ville : Mexico City.

Dans quelles circonstances as-tu découvert la plongée sous-marine ?

Quand j’ai commencé l’université, je ne savais pas nager. Je suis donc allé au département des sports pour trouver un prof de natation, mais il n’était pas là. En revanche, j’ai trouvé les instructeurs de plongée sous-marine. Je leur ai demandé s’ils pouvaient m’apprendre à nager, ils m’ont répondu que oui, et qu’ils seraient aussi en mesure de m’apprendre à faire du snorkeling et de la plongée. Je me suis dit que ça avait l’air nettement plus intéressant, et leur ai demandé de m’en dire plus! Je me suis retrouvé à suivre un cours de Skindiving (apnée) de trois mois, que j’ai absolument adoré. Continuer par la plongée scaphandre coulait de source.

Quand as-tu su que tu voulais travailler dans ce domaine ?

Après l’université, j’ai travaillé à Mexico City pendant une paire d’années. En 2006, j’ai eu la chance de prendre de longues vacances, j’ai donc rendu visite à deux amis de Playa Del Carmen. Ils étaient instructeurs de plongée. Un mois durant, j’ai pu voir la vie qu’ils menaient : plonger et rencontrer des gens du monde entier tous les jours, vivre dans un appartement à deux pas de la plage… Le dernier jour, on m’a proposé un travail afin que je puisse rester. Je n’ai pas pu le prendre immédiatement en raison de mon poste à Mexico City, mais dans le taxi qui me ramenait à l’aéroport, je savais que je reviendrais rapidement. Et ce fût le cas.

Pourquoi Playa Del Carmen et pourquoi Dune ?

Playa, parce que j’y ai déjà habité, c’est un lieu familier, j’y ai des amis et ma famille est à seulement deux heures de vol. Dune, parce que quand j’ai exercé pendant deux ans comme Cruise Director à bord de l’Aurora, je me suis toujours senti soutenu. On m’a fait confiance et j’ai été traité équitablement.

Diego, Dune Mexique

Quels sont tes trois sites préférés ici, et pourquoi ?

Je rentre tout juste de dix ans de voyage, donc je dois revisiter les sites et en découvrir de nouveaux. Cela dit, n’importe quel cenote évidemment, le tombant « Cantil » et les récifs de Cozumel.

Que préfères-tu dans ton métier ?

L’uniforme: shorts et tongues. Je ne suis pas fan de cravates.

Que peux-tu nous révéler de ton quotidien professionnel ?

Pour le moment, beaucoup d’apprentissage et d’analyse, peu d’opérationnel : je m’imprègne des systèmes et process, seconde différents membres de l’équipe pour apprendre leur métier, participe à des réunions. Et de temps en temps, en fin de journée, boire un verre avec le staff pour faire plus ample connaissance.

La destination de tes rêves ?

Pour l’heure, Socorro.

Ton meilleur souvenir de plongée au Mexique ?

Plonger dans le plus grand banc de poissons que j’ai vu de ma vie, le fameux tourbillon de carangues à Cabo Pulmo, en Basse-Californie. Il y en avait facilement plusieurs milliers, elles comblaient la mer de la surface au sable, 20 mètres plus bas. Je n’ai jamais vu une telle concentration de poissons.

 

Crédits photos : D. Ballesteros – Dune Mexico Blue Dream

Diego, Dune Mexique