Non classé

DUNE Mexique : les cénotes, une expérience unique à vivre !

Extraordinaire : adjectif décrivant ce qui n’est pas commun, sort de la règle, étonne ou surprend… Fait l’objet d’une quête effrénée de la part des plongeurs du monde entier ! Dans leur recherche d’ébahissement autour du globe, les bourlingueurs de l’air comprimé convergent, un jour ou l’autre, sous le soleil du Yucatan et du Quinta Roo au Mexique. Dans les tréfonds de cette terre du golfe du Mexique, à proximité de la mer des Caraïbes, de véritables trésors : les cenotes. Pour ceux et celles qui n’y sont pas familiers, il s’agit d’un gigantesque réseau de grottes et cavités souterraines, dont bon nombre sont immergées d’eau, douce et salée près de la mer.

Fascinantes et accessibles à tous

Les cenotes offrent un décor magnifique dès leur approche, et quand bien même on en dénombre plusieurs milliers, chacune est unique en son genre. Souvent fréquentées par les iguanes, on les devine à peine au milieu de la jungle à la présence des alamo, dont les puissantes racines dévalent leurs pentes jusqu’à baigner à leur surface. Si les plongeurs s’immergent dans ces tortueuses cathédrales minérales, ça n’est pas tant pour la présence de poissons – elle est anecdotique – que pour leurs majestueux paysages. Dans une eau d’une limpidité exceptionnelle, s’étendent les stalactites et stalagmites de toutes formes, caressés par des rais de lumière scintillants. À la convergence des eaux de différente turbidité, s’additionne une curiosité : la halocline, qui trouble la vue sur quelques centimètres. D’autres cenotes, à l’instar d’El Pit, proposent de traverser un épais nuage de sulfure d’hydrogène pour se retrouver plongé dans l’obscurité. Angelita, Chac Mool, Gran Cenote… toutes méritent le détour, chacune pour ses propres raisons. Restera donc à choisir, en fonction de son niveau de plongée, et du temps que l’on est prêt à leur consacrer. Le Mexique en effet, déploie des dizaines d’autres trésors à destination des plongeurs : requins bouledogues en hiver, requins baleine en été, Cozumel tout au long de l’année… le tout, au départ de Playa Del Carmen ! Mais, que l’on aime le « gros » ou soit assoiffé d’eau salée, il conviendra de ne surtout pas manquer l’expérience extraordinaire des cenotes, qui, en outre, sont fabuleusement photogéniques ! Considérées comme sacrées par les Mayas pour qui elles incarnaient la porte d’entrée vers l’infra-monde, ces galeries mystérieuses vous laisseront d’elles des souvenirs indélébiles, quasi mystiques.